Haut

Poser 1 question

Installation électrique domestique

L'installation électrique demeure l'élément essentiel au fonctionnement de votre habitation : chauffage, cuisine, luminaires...Autant d'équipements nécessaires pour votre confort électrique. Son élaboration et sa mise aux normes de sécurité sont donc primordiales. Voici des conseils pour vous guider dans votre installation électrique domestique.

Installation électrique domestique : l'essentiel

Installation électrique domestique : divers éléments

  • Compteur électrique : cet appareil comptabilise votre consommation électrique. Les modèles les plus répandus sont généralement à graduation ou mollettes. Si vous possédez une habitation plus récente, vous pouvez posséder un compteur électronique. Cette version perfectionnée permet de transmettre sans intermédiaire à Électricité Réseau Distribution de France (ERDF) votre consommation d'électricité ;
  • Tableau électrique : ce coffre se situe obligatoirement à l'intérieur de votre habitation pour ne pas être en proie aux intempéries et variations de température. Il permet de gérer dans un même endroit les différents systèmes qui composent votre installation électrique domestique ;
  • Disjoncteur :
    • Général : ce type de disjoncteur permet d'éteindre en une action tous les systèmes électriques de votre maison pour éviter un court-circuit ou la propagation d'une surchauffe ;
    • Divisionnaire : l'installation électrique domestique présente des risques pour vous et votre famille, tels que l'incendie, l'électrocution ou l'électrisation. Ce disjoncteur permet de couper les différentes zones des circuits électriques de l'installation domestique de votre habitation ;
    • Différentiel : amené à remplacer les fusibles, le disjoncteur différentiel préserve votre réseau domestique de fuites de courant à l'origine d'incendies ou électrocution ;
  • Interrupteur différentiel : sa manette sert à couper le réseau général domestique en cas de surchauffes ou surcharges ;
  • Fusible : les fusibles servent à couper les circuits défectueux de votre installation domestique en cas de court-circuit ou fuites de courant. Son filament interne fond en cas de surchauffe ce qui provoque la coupure du système défectueux ;
  • Délesteur : cet équipement n'est pas obligatoire mais peut faciliter la gestion de votre installation domestique. En effet, cet appareil sert à gérer vos différents équipements et alimente ces derniers en fonction de leur utilité ; il distingue les appareils prioritaires des non prioritaires ;
  • Contacteur : lorsque le prix du kilowattheure est le plus bas, l'appareil active vos différents équipements dont la consommation est élevée. Il fonctionne tant le jour que la nuit.

Installation électrique domestique et sécurité

Installation électrique domestique et normes

  • Votre installation électrique domestique est soumise à des règles de sécurité précises. La norme NF C 15-100 définit ces exigences.
  • La documentation doit être consultable grâce à un schéma précis.
  • Veillez à l'isolation de vos circuits électriques avec l'utilisation d'une gaine isolante et un coffre pour isoler la gestion de l'installation électrique du reste du foyer.
  • En plus des risques domestiques, l'environnement peut aussi être source de danger pour votre installation. Pensez à des équipements type parafoudre ou paratonnerre.

Installation électrique domestique : matériel de sécurité

  • Parafoudre : le parafoudre sert à absorber l'énergie électrique de l'atmosphère qui peut toucher votre installation et provoquer des court-circuits voire des incendies dans les cas plus graves ;
  • Paratonnerre : votre habitation est vulnérable aux phénomènes atmosphériques. Le paratonnerre sert à protéger votre logement.

En savoir plus : Sécurité installation électrique domestique

Installation électrique domestique et prix

  • Compteur électrique :en moyenne 230 euros  ;
  • Tableau électrique : le tableau à nu coûte de 10 à 80 euros selon sa capacité. Les tableaux déjà équipés vont de 60 à 400 euros ;
  • Disjoncteur : de 3 à 30 euros ;
  • Interrupteur : selon l'ampérage du modèle, entre 20 et 100 euros  ;
  • Fusible : entre 3 à 10 euros la boîte de 10 fusibles ;
  • Délesteur : comptez de 100 à 400 euros ;
  • Contacteur : entre 20 et 70 euros.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l'installation électrique. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 
 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Téléchargements

Le guide de l'installation électrique
Le guide de l'installation électrique

Guide, question-réponses, astuces
122 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5000 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Installation électrique domestique : infos sur l'installation
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation